Regarder le divin

lumiere divinevp

Plus je m’abandonne à mon intérieur, à la confiance, à mon observateur, plus ma maison intérieure s’agrandit et, dans l’assurance de cet espace lumineux, la vie devient une expérience fulgurante.

Mes choix découlent graduellement de mon coeur. La qualité de mes actions se transforme. L’intégrité devient la constance, une affirmation de vie. Les obstacles perdent leur solidité, le feu intérieur les ramollit, l’eau intérieure les fait bouger, les transforme, les liquéfie, le souffle les disperse et l’invite à partir.

Mon ventre devient une maison cosmique d’énergie vivante d’où je puise ma créativité. Mes veines, ouvertes à la vie, laissent entrer et absorbent toutes sensations et informations de l’existence, qui nourrissent et renforcent mon coeur. Et le corps apprend, se développe, et en réponse, déverse dans mes veines vers la planète, un amour renouveau, plein de grâce, de subtilités, un amour grandiose. Mes pieds, bien ancrés sur la terre, transfèrent l’assurance de la mort à mon esprit qui mature.

La terre me retient, me supporte me nourrit. Mes mains, lucides et curieuses, manipulent l’air, la réalité, la peau m’apportent les signes de vie, permettant le transfert énergétique, la transformation.

La créativité du ventre nourrit le coeur, qui donne aux mains le pouvoir de l’alchimie. Toucher la vie, me confirme sa force, me transfère son pouvoir, me soigne et me permet de partager son amour, et de le recevoir en retour. Mon regard se dirige vers mon ventre, en quête de la maison, et mon coeur affamé de vie – rempli de sa douceur et de son pouvoir – , me permet de la rejoindre. La vision se forme et se développe.

Ancré et reposé dans ma maison, le regard flotte, découvre, se surprend. Le divin se dévoile dans les détails les plus simples. La vie rayonne de partout et le divin extérieur se lie intimement à l’observateur. La lumière externe et interne ne devient plus qu’une.

Jadson Caldeira

.