Les conditionnements et le « surrender* »

surrender

Après le miracle de la naissance – où « le tout » et l’individu naissant ne font qu’un -, tous les êtres humains, dans toutes les sociétés sur la planète, passent par un apprentissage complexe et un conditionnement profond qui leur permettront et leur donneront des outils pour vivre et pour survivre dans les sociétés, dans les familles et dans les environnements où ils sont nés et grandiront.

Notre processus d’apprentissage social et émotionnel est basé sur l’identification. L’existence de l’autre vient accentuer la distance entre l’unité de l’être à la naissance et l’être humain qui grandit avec son ego «en formation». Les conditionnements, associés avec les caractéristiques individuelles de chacun, et leurs expériences de vie dans leurs milieux, bâtiront et cristalliseront notre ego et notre personnalité. Les jugements sont utilisés pour protéger, clarifier, classer et encadrer l’individu dans la société où il vivra.

L’ego est donc un amalgame de couches d’apprentissages sociaux et émotionnels, superposés et ancrés dans notre subconscient. Si on s’aventure dans le chemin vers notre essence, il est prioritaire que notre coeur comprenne le « vide » de tout apprentissage social et émotionnel et que notre « force » vient d’ailleurs.

Tout être humain en quête de « se découvrir » doit passer par ce constat profond et essentiel que toute réalité qu’il « connaît », et même que tout ce qu’il appelle « réalité », doivent être revisités par le questionnement et le lâcher-prise graduel de tout apprentissage.

Le grand défi qui se pose, et qui nous effraie, finit par arrêter plusieurs dans leur cheminement, alors que ce même conditionnement et cet apprentissage sont la fondation de notre identité.

Nous devons être prêts à dire oui totalement à la vie. Notre coeur doit se nourrir d’une vérité profonde, soit que « nous ne savons pas» !

Comme ça, avec notre coeur lié à l’unité – comme nous y étions à la naissance -, comme une lumière qui nous guide et nous donne de l’espoir, à chaque moment, plus nous avançons dans notre quête, plus elle devient graduellement le sens même de notre vie.

Jadson Caldeira

*surrender : s'abandonner à, lâcher prise

.